Notre Village

Le village de Barcillonnette, niché dans la vallée du Déoule, est un lieu de passage privilégié des cyclistes et randonneurs. Son patrimoine vernaculaire, sa végétation, sa géographie lui donnent son caractère accueillant aux accents de haute-provence. Ici, l’eau coule par tous les ravins, toutes les sources et sculpte les paysages habillés de lavandes, genêts, bois de pins, de chênes, de barres minérales et de prairies, de garrigues touffues, de chemins escarpés pour de belles découvertes… Ici, la haute montagne n’est jamais très loin avec notamment les massifs du Dévoluy, de Ceüse,  et en surplomb du village, les montagnes de Ceüsette, le Pic de Crigne, la montagne d’Aujour avec en prime, le gîte de montagne de Peyssier qui vous accueille sur un plateau d’alpage à la vue imprenable !

Barcillonnette ou  « la petite Barcelone », comme l’indique son étymologie, s’est aussi appelé « Val Civique » pendant la Révolution française, dénotant un esprit de résistance qui s’est pérennisé au fil du temps. Aujourd’hui, les habitants utilisent communément le nom d’usage de « Barci » pour désigner leur village. 

Barcillonnette connaît, depuis plus de vingt ans, une forte croissance démographique et utilise tous ses atouts pour lancer des projets dans les domaines de l’environnement, de la culture, de la sociabilité, par une synergie de volontés entre les associations locales et la commune.

Ainsi, un café associatif intercommunal d’animation locale voit le jour, porté par le collectif Etsinous qui a engagé une démarche participative reliant les villages de Barcillonnette, Vitrolles et Lardier & Valença. Une partie du bâtiment communal « la Bergerie » est mis à disposition par la mairie tandis que l’association prend à sa charge le fonctionnement du café et les travaux d’installation, grâce au soutien de la Fondation de France.

Nombre d’habitants : 162
Barcillonnettois, Barcillonnettoises
Altitude : 830 m.
Superficie : 19,51 km²
Densité : 8 hab/km²

Nicole MAGALLON
– Maire depuis novembre 2020
– Conseillère communautaire

Les commentaires sont clos.