Réélection du Maire de Barcillonnette

Nous vous informons que notre maire, Jean-Pierre Tilly, est actuellement indisponible pour des raisons de santé. 

Il a présenté sa démission de son mandat de maire, restant conseiller municipal dans la perspective de pouvoir apporter à nouveau ses services à la commune lorsque sa santé le lui permettra.

Nous souhaitons vivement qu’il se rétablisse, au mieux le plus rapidement possible. 

Prenant acte de cette démission au 12 octobre 2020, la Préfecture a demandé au Conseil municipal de procéder très vite à la réélection d’un(e) maire et ce avant le 27 octobre 2020.

Le Conseil municipal se réunira à cet effet ce lundi 26 octobre 2020 à 20 h.

Séance ouverte au public dans les limites autorisées par les mesures sanitaires.

 

 

CAMPAGNE D’AFFOUAGE 2020-2022

CAMPAGNE D’AFFOUAGE 2020-2022
 

Inscriptions en mairie à partir du

25 septembre 2020 :

Le vendredi après-midi de 13h00 à 18h00 ou par mail :

mairie.barci05@gmail.com

Tel : 06 81 33 84 15

 

Commune de Barcillonnette : une nouvelle campagne d’affouage aura lieu à partir du 15 octobre 2020. A partir du 25 septembre 2020, Les inscriptions se font en mairie le vendredi de 13h00 à 18h00. Vous pouvez également faire acte de candidature par courriel : mairie.barci05@gmail.com

Pour tout renseignements complémentaires , vous pouvez appeler le 06 81 33 84 15 ou le 04 92 54 25 80 les lundis, mardis de 9h00 à 12h00 et le vendredi de 13h00 à 18h00.

La fibre arrive à Barcillonnette…

L’arrivée du très haut débit à Barcillonnette, prévue pour la fin de l’année 2020, est une bonne nouvelle qui va permettre aux habitants de bénéficier d’un meilleur accès aux technologies numériques. Ainsi, la fibre optique pourra par exemple faciliter le télétravail, le téléchargement de films ou vidéos, l’accès pour les élèves à leur environnement numérique, ou encore rendre plus rapide toute démarche par Internet.

…avec de nouveaux noms de rues :

L’opérateur chargé d’installer la fibre (SFR), impose à la Municipalité de créer des adresses normées et numérotées pour chaque logement, et ceci le plus rapidement possible, car il faudra communiquer de manière précise le point de raccordement aux fournisseurs d’accès.

Pris par l’urgence pour ce travail de dénomination et numérotation, nous avons pu bénéficier de l’apport d’une stagiaire pour le référencement précis des lieux et de chaque habitation sur la base de plans cadastraux et de visites sur le terrain, tout en reprenant une enquête publique qui avait déjà été organisée sur la commune quelques années auparavant et sur laquelle les voies étaient déjà pratiquement toutes nommées.

Vous trouverez ci-après une série de plans qui montrent le résultat global des nouveaux noms de rues et vous êtes invités à formuler vos remarques par mail, courrier ou contact en mairie avant le 30 septembre compte tenu du calendrier qui nous est imposé (délais connus lors de la réunion cantonale du 26 août)

PS : l’adressage permettra aussi à d’autres organismes de mieux remplir leurs missions comme l’acheminement des colis, l’aide à domicile, les interventions de secours, la délivrance des permis de voirie…

 

Port du masque obligatoire en Mairie


À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières.

Le décret pris vendredi 17 juillet a été publié samedi 18 juillet au Journal officiel. Conformément aux annonces du Premier ministre, sa mise en œuvre intervient donc à compter de lundi 20 juillet 2020.

Afin d’éviter un rebond de l’épidémie, de nouveaux lieux viennent compléter à compter du 20 juillet 2020 la liste des espaces publics où le port du masque est obligatoire. Quels sont-ils ? Qui est concerné ? Y aura-t-il des sanctions ? Le point avec Service-public.fr et le ministère des Solidarités et de la santé.

Les indicateurs de suivi de l’épidémie traduisent aujourd’hui une légère détérioration de la situation sanitaire.

Par ailleurs, des scientifiques ont fait part à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de constatations sur la transmission du virus dans l’air. Ils ont notamment remarqué que les contaminations avaient lieu fréquemment en milieu clos, particulièrement en cas de brassage d’air, et même en l’absence de projection directe. C’est pourquoi, de manière préventive, des recommandations ont été émises sur le port du masque en intérieur.

Ainsi, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières.

Les lieux déjà concernés par l’obligation du port du masque

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas ;
  • Restaurants et débits de boissons (le masque ne peut être enlevé qu’au moment de manger) ;
  • Hôtels et pensions de famille ;
  • Salles de jeux ;
  • Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
  • Bibliothèques, centres de documentation ;
  • Établissements de culte ;
  • Établissements sportifs couverts ;
  • Musées ;
  • Établissements de plein air ;
  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Hôtels-restaurants d’altitude ;
  • Établissements flottants ;
  • Refuges de montagne ;
  • Gares routières et maritimes, aéroports.

  À noter : Les transports en commun sont concernés par cette mesure depuis le début du déconfinement.

Les nouveaux lieux où le port du masque est obligatoire

  • Magasins de vente, centres commerciaux ;
  • Administrations et banques ;
  • Marchés couverts.

Dans les autres catégories d’établissements, le port du masque peut être rendu obligatoire par l’exploitant.

 

Les lieux où le port du masque n’est pas obligatoire

Le port du masque n’est pas imposé dans les espaces publics ouverts : dans la rue, les parcs, à la plage, sur les chemins de r

Que risque-t-on si l’on ne respecte pas cette obligation ?

Les personnes qui ne respectent pas cette mesure peuvent se voir infliger une amende de 135 €. En cas de récidive dans les 15 jours, l’amende passe à 1 500 €.

 À savoir : Le prix des masques chirurgicaux reste plafonné à 95 centimes d’euros jusqu’au 10 janvier 2021.

Certificat d’immatriculation (ex carte grise)

Depuis novembre 2017, les demandes liées au certificat d’immatriculation (ex carte grise), ne se font plus en Préfectures ni Sous-Préfectures.

Il convient dorénavant de faire les demandes :

Pour en savoir sur le prix du certificat d’immatriculation et éviter les arnaques, vous pouvez consulter ce guide pratique.
 
N.B.: Pendant la période d’état d’urgence sanitaire, les délais de traitement de ces demandes sont plus longs qu’habituellement.